Comment évolue le marché immobilier à Monaco ?


des maisons en miniature et des graphes

Les crises sanitaires et économiques de ces deux dernières années ont impacté le marché immobilier monégasque. Que peut-on dire sur l’évolution du marché immobilier à Monaco ?

Le marché immobilier à Monaco, état des lieux

une villeDepuis maintenant 2 ans et demi, le monde entier subit de plein fouet la crise sanitaire et des crises économiques. Le secteur de l’immobilier à Monaco en a aussi forcément souffert. C’est un secteur qui a connu un petit passage à vide pour le neuf. A ce propos, dans le neuf, ces dix dernières années, 487 appartements neufs ont été livrés. Sur ce chiffre, en 2020, seuls 26 l’ont été. En 2020 comme en 2019, la majeure partie des transactions se portaient sur les ventes sur plan. Il a été constaté que le nombre des ventes a sérieusement diminué, en tout cas par rapport aux 5 dernières années. Une baisse aussi a été constatée au niveau des reventes immobilières. Si le mètre carré à Monaco dépassait les 48 000 euros les années précédentes, cela a changé. Il est aujourd’hui à 47 619 euros. Quant aux petits appartements, deux pièces ou studio, il y a eu également une baisse du nombre des transactions. Ces logements représentaient les deux tiers des transactions en 2019. Mais en 2020, ils ne représentaient qu’un peu plus du tiers. Par contre, on a observé une croissance pour la vente des 3 pièces. En 2017 et 2018, les transactions inférieures à 5 millions d’euros représentaient plus de 80 % des ventes. L’année suivante, elles constituaient 67 % des ventes et en 2020, elles ne représentaient que 44 % des ventes. On peut donc en conclure que cette évolution est liée à la montée en gamme des biens sur le marché.

A lire également : Par qui faire expertiser son bien immobilier à Monaco ?

L’évolution du marché immobilier monégasque

une évaluation statistiqueConcernant le nombre de reventes, celles-ci ont connu une légère baisse en 2020. Il y a eu un repli de 7,9 % même si ce nombre approche les 400 transactions. Les villas et les immeubles ainsi que les autres types d’appartements ont tous été touchés par un recul des transactions. Les seuls qui s’en sont sortis sans mal ou qui sont stables, ce sont les 4 pièces et les studios. Ceux-ci sont en nette progression, plus de 7 %. Pour les 2 pièces, le nombre de reventes était de 122 en 2019 pour 119 en 2020. Pour les 3 pièces, c’était 97 en 2019 et 82 en 2020, ce qui représente une évolution de -15,5 %. Pour les 5 pièces et au-delà, le nombre de reventes était de 39 en 2019, pour 24 l’année suivante. Le nombre de reventes des villas a reculé de 53,3 % en 2020 par rapport à l’année précédente. Quant au prix du mètre carré, c’est celui des deux pièces qui a le plus augmenté. Sur une décennie, la progression est de +70 %. Pour les 4 pièces, une hausse importante a été constatée en 2019 (+16,4 %). Cela ramène le mètre carré à plus de 50 000 euros. Le prix au mètre carré a augmenté de plus de 52 % ces 10 dernières années.

Dans le meme genre : Les plus belles demeures monégasques

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *